dimanche 25 avril 2021

Physics of the impossible by Michio Kaku

 Physics of the impossible by Michio Kaku (Penguin Books,  329 pages, 2008)

Incipit :

One day, would it be possible to walk through walls ?

Wouahhhaaaaaaa !!! Quel livre qui décoiffe !! Les idées à la pointe de la recherche et pour ainsi dire au delà. Une classification intéressante sur différentes impossibilités (Oui dit comme cela on frise l'aporie) selon notre avancée et les découvertes en cours, possible ou envisageable. Mais surtout il y a une historicisation de ces impossibilités, des références (Et pas que Star Trek ou Star Wars) littéraires, des remarques qui montrent à quel point ce qu'on a considéré parfois comme impossible est devenu réalité. La thèse du livre repose sur le fait que ce qu'on considère alors impossible aujourd'hui ne l'est pas et qu'est-ce que cela suppose. C'est surtout une exploration des limites des lois de la physique, ce qui en creux permet de mieux les appréhender ces lois et de le mettre en perspective. Une lecture très agréable, Michio Kuko est un excellent vulgarisateur. Chaque chapitre est un régal. J'y ai découvert certains méta-matériaux, la possibilité, surprenante, d'un ascenseur pour aller en orbite (à bas de nanotubes de carbones), etc. Avec à chaque fois, les difficultés possibles, les possibilités d'y circonvenir. Et pleins d'autres sujets, ce livre fourmille d'idées de recherche et donne une impression qu'il y a encore énormément de choses à faire à et découvrir. Sur ce point ce livre donne une sacrée énergie. Et, comme toujours, en toile de fond, les questions existentielles, la Vie, la Mort, notre Naissance (Cosmos, Terre, Humanité), notre destinée ... Et les réponses de la science. Enfin tout ces concepts et questionnements sont manipulés avec aisance brio et élégance ce qui rend l’ensemble accessible sur des sujets pourtant qui décoiffent. C'est tout le génie de l'auteur. Un super livre !!!

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA^Googol

dimanche 18 avril 2021

Atomes de Theodore Gray

Atomes Une exploration visuelle de tous les éléments connus dans l'Univers de Theodore Gray (Éditions Place des Victoires, 240 pages, 2010)

Incipit :

Le tableau périodique des éléments est le catalogue de tout ce que vous pouvez vous faire tomber sur le pied.

Une visite guidée, visuelle, teinté d'humour, de la table périodique des  éléments. Richement illustrée d'objet de la collection personnelle de l'auteur (Sauf ce qui a été confisqué par le FBI et peut-être quelques sources externes) cela raconte aussi la découverte, l'usage (Parfois complètement farfelus ou terriblement dangereux comme l'utilisation "thérapeutique" d'éléments radioactifs) de ces éléments souvent dans des associations combinées avec d'autres, pour soit renforcer, soit durcir soit embellir soit ... Au début est présenté (Trop brièvement) la logique de cette table, en quoi les atomes interagissent chimiquement (pour simplifier uniquement par la dernière orbitale, donc essentiellement les électrons ... Étonnant, non ?), les différentes orbitales des électrons, etc. La légende de chaque élément est également illustrée (point de fusion, masse, densité etc). L'auteur se permet quelques critiques, toujours bienvenues et souvent caustiques, sur l'usage de l'ampoule ou encore l'erreur de croire que c'est l'Iridium le plus dense, alors que c'est l'Osmium. Les charlatans de tout poils seront aussi vertement moqués tout comme les mensonges publicitaires éhontés de certaines marques (Ces dernières indiquant à tort l'usage d'un élément "vendeur" sans qu'il y en ait la moindre trace). Au final un livre de référence très très amusant, éducatif, enrichissant, édifiant. On apprend au passage une foule de choses, souvent surprenantes (Enfin pour moi). Il y a quelques rares coquilles (Des légendes associées à la mauvaise illustration), mais globalement c'est ok. Je regrette que les points de fusion (Et ceux du passage liquide au gaz) ne soient pas plus clairement indiqués, qu'il n'y ait pas un poster détachable de la table périodique en A0 qu'on puisse accrocher au dessus de son lit et qu'un Spinthariscope ne soit pas offert avec l'ouvrage, j'aurais adoré !!! J'aime bien la bibliographie qui me donne l'envie d'en savoir (encore) plus. Si après cela vous ne voulez pas devenir chimiste alors je ne peux plus rien pour vous. Ah si, peut-être le visionnage de 25 expériences de chimie en 15 mn par Andrew Szydlo. Nan il y a pas que lui qui aime ce qui brûle ou fait boom ! Et puis, ce livre est moins cher qu'un Gömböc alors pourquoi se priver.

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA


vendredi 16 avril 2021

Alice in Quantumland by Robert Gilmore

 Alice in Quantumland An allegory of Wuantum Physics by Robert Gilmore (Springer-Verlag, 184 pages,
1995)

Incipit :

Alice was bored.

Alice au pays des merveilles est d'une telle richesse que cette œuvre a fait l'objet de constantes et nombreuses références sur des thèmes variés (Par exemple dans le G.E.B. Gödel Escher et Bach, Les brins d'une guirlande éternelle). Et l'Univers barré de Lewis Carroll s'adapte très bien à l'univers tout aussi étrange de la physique des particules. Essayer de comprendre la physique quantique est passer de l'autre côté du miroir. C'est raconté de manière pertinente, astucieuse et d'une certaine manière avec un humour parfois très drôle. J'ai pourtant lu quelques ouvrages de vulgarisation sur le sujet et là encore j'ai été surpris d'apprendre certains détails dont je n'avais jamais entendu parler, en particulier sur certaines particules (Et leur nombre qui dépasse le tableau que j'ai). J'en étais à hadrons, fermions, quarks, anti-quarks, électrons, protons, up, down etc. ou encore le paradoxe EPR, mais là cela décrit notamment les couleurs des quarks (qui ne sont pas de vraies couleurs) et comment on perçoit le changement de ces couleurs avec des détails que je n'avais jamais lu. En bref c'est une allégorie très bien faite, amusante, sous pour autant édulcorer les aspects scientifiques. On comprend qu'on comprend pas grand-chose en fait (Ce que disait déjà Feynman). Mais cela reste passionnant. Un livre qui ne déparera pas des étagères d'un collectionneur des variations d'Alice au pays des merveilles ! Il manque peut-être un petit chapitre pour le champs de Higgs et son boson (Découvert bien après 1995) mais sinon c'est une introduction excellente !

Note: AAAAAAAAAAAAA

dimanche 11 avril 2021

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat

 Jefferson de  Jean-Claude Mourlevat et Antoine Ronzon (Illustrations) (éditeur, nb pages, année)

Incipit :

Le jeune hérisson Jefferson Bouchard de La Poterie acheva de ranger son logis en chantonnant des petits pom ... pompom ... pompom ... à la façon des gens qui sont de très bonne humeur.

Un roman jeunesse qui à travers une enquête adresse un sujet très actuel, la condition animale. L'auteur crée un univers où des animaux divers vivent en communauté mais cohabitent avec les sociétés humaines. C'est raconté avec beaucoup de tendresse et on s'attache à Jefferson et son compère cochon. La fin est très belle (Mais je ne puis vous la dévoiler). C'est une bonne manière de sensibiliser dès le plus jeune âge sur la condition animale (Dont je ne puis dire plus c'est au cœur de l'intrigue). Je vais peut-être me pencher sur les autres œuvres de l'auteur.

Note : AAAAAA

Kim détective et compagnie de Jens K. Holm

 Kim détective et compagnie de Jens K. Holm (OCDL, 109 pages, 1975)

Incipit

Le train entra dans la petite gare sur la côte de l'île de Seeland.
Un roman jeunesse que je relis régulièrement. Un souvenir d'enfance. J'ai adoré cette histoire de vacances entre adolescents, qui représente pour moi des vacances idéales, l'amitié, l'aventure, la construction d'une cabanes, faire du camping sauvage, un pote geek qui a un laboratoire, faire des fusées, etc. J'ai l'impression de vivre des vacances en le lisant. L'auteur a su capter ce moment d'insouciance où on vit pleinement. Il y a un côté indicible que je ne puis traduire suite à cette lecture. Disons qu'elle est très réconfortante. Je me rappelle avoir lu au moins un autre de la série mais je n'ai pas retrouvé cette candeur, cette légèreté qui se trouve dans celui-là.

Note : AAAAAAAAAAAAAA

LHC : le boson de Higgs de Michel Davier

 LHC : le boson de Higgs de Michel Davier (Le Pommier, 392 pages, 2013)

Incipit :

4 juillet 2012. L'Auditorium du CERN (Organisation européenne pour la recherche en physique des particules), à Genève, est plein à craquer, et la fébrilité des physiciens et ingénieurs est palpable.
Un livre qui raconte le contexte de la découverte du boson de Higgs. Pour un livre d'accès grand public je ne le trouve pas assez clair quant à la vulgarisation sur la partie particules et le modèle standard. Notamment la classification aurait gagnée avec un tableau plus clair et complet (Par exemple pour les particules élémentaires, il en existe de très bon en ligne, voir la photo en miniature de Wikimedia Commons. Même dans le livre Éléments de géologie 16e édition du "Pomerol" pages 18 et 19 c'est plus clair, c'est dire). La symétrie aurait beaucoup gagnée par une explication plus fournie sur les symétries, des exemples mieux choisis
Wikimedia Commons (c)

et des comparaisons plus parlantes. Il y a un contraste fort  avec la partie plus historique qui, quant à elle, est très accessible, et tout aussi intéressante. Il est dommage que les diagrammes de Feynman comportent des erreurs ou omissions. Page 33 Figure 2 (b) les flèches du positon ne sont pas dans le bon sens (Le Bhabha scattering vérifiable en ligne), de même page 60 Figure 9 (a) et (b), flèches inversées pour le positon, flèches manquantes pour le quark et l'antiquark (Vérifiable en ligne également, pour le (a) annihilation en haut à droite, pour le (b) en haut à droite). La webographies est un peu vieillissante (Liens périmés). La partie histoire du LHC est très intéressante (Cela m'a donné l'envie d'en savoir plus, ce que j'ai fait en ligne, mais si je trouve une histoire du LHC je me laisserais bien tenter, voire ... le visiter !). L'auteur éclaire les  aspects politiques et économiques de la recherche fondamentale (Budget, planification sur plusieurs décennies,  collaboration internationale). Enfin l'auteur relativise l'effet 'Particule de Dieu' soit en précisant dès le départ le choix erronée d'un tel vocable pour décrire la nouvelle particule (petit côté marketing), ce qui a également entraîné une traduction française médiocre ('God Particule' devant plus se traduire par 'particule Dieu' que 'particule de Dieu', sans parler des rigolos créationnistes qui ne bananent rien mais en profitent au passage), une traduction biaisée mais cela ne m'étonne guère au regard du niveau d'anglais des français. De surcroît il est opportun d'insister sur le ridicule stupéfiant d'une telle approche (Dieu, s'il existe, a créé toutes les particules et pas seulement le boson de Higgs, c'est aussi ignorer que le Modèle Standard est incomplet et que le boson de Higgs n'est pas la fin de l'histoire, et que le champ de Higgs est aussi important, mais bon quand on en est à dire n'importe quoi, pourquoi se limiter ?). Moi qui suis plutôt visuel, je trouve que cela manque de graphiques, de schémas, de poster A0, de t-shirt bonus, d'un accélérateur miniature de particules à mettre dans on jardin (Ou au moins le plan pour en fabriquer un, par exemple celui utilisé par Kaku Michio), un billet d'avion classe Gold aller-retour pour Genève pour visiter le LHC avec guide dédié et globalement des explications plus imagées ou plus détaillées (pour la première partie qui est la plus difficile à suivre). J'ai l'impression que l'auteur avait de la marge pour expliquer et que parfois on sent cet effort et parfois plus du tout. Bon globalement cela m'a intéressé quand même !

Note : AAAAA

dimanche 28 mars 2021

A brief history of Time by Stephen W. Hawking

 A brief history of Time From the Big Bang to Black Holes by Stephen W. Hawking (Bantam Book, 212 pages, 1989)

Incipit :

A well-known scientist (some say it was Bertrand Russell) once gave a public lecture on astronomy.

Suite à mon intérêt ravivé quant à (Merci à Max) l'astronomie et plus généralement à l'astrophysique, associé à mon faible pour Stephen Hawking, j'ai relu cet ouvrage toujours aussi excellent même si sur certains points il commence à dater (Par exemple depuis sa parution les ondes gravitationnelles ont été détectées, en 2015 par LIGO, ou encore un Trou noir a été photographié, M87 en 2019 dont la lumière, polarisée, nous renseigne un peu plus encore). Mais les scénarios, hypothèses, théories diverses n'ont ici pas vraiment pris une ride. Y compris sa manière de raconter. Je suis toujours heureux de le revoir, notamment dans la série The Big Bang Theory. Quelques formules ne m'auraient pas dérangé même si son éditeur ne le souhaitait pas. Ayant lu récemment L'Univers à portée de main, je fais le lien avec les fluctuations quantiques d'une part, l'incertitude d'Heisenberg d'autres part, pour comprendre qu'un trou noir puisse laisser échapper au delà de son horizon de quoi en percevoir le contour, une cure d'amaigrissement particulièrement lente et difficile à détecter. Bref, un grand plaisir à relire !!

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA