jeudi 6 janvier 2022

La maladie bipolaire du Dr Raphaël Giachetti

La maladie bipolaire expliquée aux souffrants et aux proches du Dr Raphaël Giachetti (Odile Jacob/Psychologie, 222 pages, 2016)

Incipit :

 Le trouble bipolaire, ou maladie bipolaire, ou encore maladie maniaco-dépressive, touche au bas mot 3% de la population.

Un mal bien plus courant que je ne le pensais. Plus divers aussi (Il y a au moins deux types, l'état mixte et si un des pôles est inexistant l'état dit monopolaire). Sous forme de dialogues, très bien mis en scène, entre une journaliste et l'auteur, avec ce qu'il faut d'humour, de tensions voire d'innuendo, l'état des lieux, la nosographie, l'étiologie, les traitements possibles dont la psychoéducation chère à l'auteur, sont très bien décrits. Avec justesse. J'ai compris le mal profond et violent dont souffrait les bipolaires. Comme pour l'ouvrage sur la schizophrénie, cet ouvrage, en décrivant les états extrêmes ou qui s'écartent de la norme, dit quelque chose de ce qu'on évoque par "normalité", dit quelque chose de l'humain dans sa globalité, dit quelque chose de moi aussi en tant qu'être. Permet enfin une meilleure compréhension de l'autre, dans sa diversité.

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

La schizophrénie du Pr Nicolas Franck

 La schizophrénie. La reconnaitre et la soigner du Pr Nicolas Franck (Odile Jacob / Psychologie, 209 pages, 2021)

Incipit :

Depuis qu’Émile Kraeplin l'a décrite en 1899, et qu'Eugen Bleuler lui a donné son nom en 1911, la schizophrénie a beaucoup fat parler d'elle, et ce dans plusieurs registres.

Un excellent ouvrage sur une maladie bien plus complexe que je ne l'aurais imaginée. L'ouvrage rend bien compte des difficultés vécues, terribles, des possibilités diverses et complexes également des traitements, de l'étiologie, des nouveaux traitements comme la stimulation magnétique transcrânienne, l'importance du contexte, les critères, l'évolution, les rémissions, les écueils etc. Un livre d'une grande richesse, clair, qui peut apporter énormément aux patients comme à leur entourage. Un livre qui n'élude pas les difficultés diverses (Détection compliquée, prise en charge, etc), les souffrances ressenties, les dégâts occasionnés. Un livre qui offre un panorama qui me semble assez complet de cette maladie, pour une meilleure compréhension et donc ouvrant la possibilité à de meilleurs traitements, de meilleurs soins, une meilleure aide. Qui sort des sentiers battus et les clichés sur cette maladie (qui ne se réduit pas à une personnalité multiple par exemple).

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Ma vie de C. G. Jung

 "Ma Vie" Souvenirs, rêves et pensées de C. G. Jung, recueillis et publiés par Aniéla Jaffé (Folio, 712 pages, 2021)

Incipit :

Ma vie est l'histoire d'un inconscient qui a accompli sa réalisation.

Quel livre ! C'est en ayant lu celui sur Jung de F. Lenoir, que j'ai voulu en savoir plus. L'incipit donne le ton et il est vrai que tout le livre décrit exactement cela, ce processus d'individuation cher à Jung. Comme le souligne Lenoir tout n'est pas dit, ni son "égarement" sur le nazisme, ni l'inceste qu'il aurait subit, ni certainement un tas d'autres choses. Néanmoins il s'agit d'un témoignage fort sur un personnage singulier. Son Liber Novus est stupéfiant et le mandala a une place bien plus complexe que celle décrite dans ce livre, qui reste, d'une certaine manière, une introduction à sa vie et à son œuvre. Cela incite à une plus large ouverture d'esprit, à la curiosité, à la recherche de soi par des chemins divers autant que personnel. Car on peut y puiser tant de chose comme le fait de construire ses propres outils. Sa rupture avec Freud, ici évoquée, notamment parce que Freud ne voulait pas perdre son "autorité" occulte ses quatre années à s'en remettre. Mais cela reste évoqué. Tout n'est pas dit mais pourtant on y trouve les clés. Cet ouvrage permet aussi de différencier, dans une certaine mesure, la psychanalyse freudienne de l'analyse psychologique, aka la psychanalyse jungienne. Étudier la psychologie est aussi, selon moi, s'intéresser à ses figures et ce livre vaut le détour à plus d'un titre. Cela m'a incité à écouter les émissions sur la psychanalyse sur France Culture (Les quatre podcasts "Faut-il tuer Freud ?" de l'émission de Van Reeth par exemple). Une bonne introduction aux concepts de Jung.

Note : AAAAAAAAAAAAAAA


mercredi 29 décembre 2021

Les chroniques de l'érable et du cerisier, Livre 1 de Camille Monceaux

Les chroniques de l'érable et du cerisier. Livre 1. Le masque de Nò de Camille Monceaux (Gallimard jeunesse, 416 pages, 2020)

Incipit :

Dans la pénombre qui descendait doucement du ciel, les lucioles dessinaient des points lumineux sur la toile sombre de la nature.

Ahh le Japon médiéval !!! Un grand maître, un katana ... Une histoire attachante, racontée avec sensibilité et empathie. Des personnages bien campés et quelques surprises, souvent le récit prend un virage inattendu (enfin, pour moi). Une superbe découverte. Depuis j'ai dévoré le tome 2 et comme j'étais en manque j'ai commencé La pierre et le sabre (Où on retrouve d'ailleurs des noms historiques etc.). 

Le seul petit bémol est la note de bas de page sur le jeu de go qui serait "une sorte de" jeu de dames ?!???? Arghhhhh. Naannn mais sérieux ??? Rien à voir ! Et dans le tome II, on déplace des ... pièces ???? (page 127 du tome II, et page 129 du même tome II, prendre une pièce et la partie est fini ???). Clairement l'autrice ne connait rien du jeu de Go, jeu national au Japon (Il y a même des joueurs pro qui vivent de compétitions), ni même son conseiller Chiharu dont les conseils ne sont pas si avisés que cela. Peut-être qu'elle confond avec le shogi ? Comme quoi aller au Japon ne suffit pas ... On parle de Goban, de pierres, de lutte de territoires, tuer un groupe, la prise n'étant qu'un moyen de pression et non la finalité, on parle de vie et mort de groupes etc. (Je lui recommande de lire l'excellentissime manga Hikaru No Go ou de voir l'animé). Mais bon à part cela c'est du tout bon !!

note : AAAAAAAAAAAAAAAAAA

Feynman d'Ottaviani et Myrick

Feynman d'Ottaviani et Myrick (First Second, 272 pages, 2013)


Une BD biographique qui reprend les évènements principaux de la vie de Feynman et sa manière d'être. Cependant comme tout est survolé j'ai trouvé cela un peu superficiel, chaque évènement étant effleuré. Comme j'avais lu Surely You're Jocking, Mr. Feynman! je connaissais par exemple les anecdotes sur son crochetage de serrure mais là c'est résumé assez succinctement. Encore plus superficiel sur la physique. Cela se lit mais je me suis un peu ennuyé. Peut-être que si vous ne savez rien de cet énergumène cela vous apportera plus qu'à moi. En revanche une excellente bibliographie.

Note : AAA


Jung, un voyage vers soi de Frédéric Lenoir

Jung, un voyage vers soi de Frédéric Lenoir (Albin Michel, 336 pages, 2021)

Incipit :

Lorsque j'ai publié Le Miracle Spinoza (2017), je savais déjà que ma prochaine biographie intellectuelle serait consacrée à Carl Gustav Jung.

Si vous n'avez jamais lu Jung ou sur Jung c'est une excellente introduction à  son œuvre.  Qui invite même à en savoir plus, du Liber Novus et ses illustrations magistrales en passant par l'autobiographie de Jung (Ma vie, que j'ai terminé il y a quelques semaines) et bien sûr son œuvre de psychologie analytique (Sa version de la psychanalyse sur la psychologie des profondeurs). Bien sûr sous l'éclairage particulier de Frédéric Lenoir. J'ai un peu de mal avec les aspects les plus irrationnels mais globalement c'est une exploration des possibles et une histoire des idées des plus originales.

Note : AAAAAAAAAA

L'enfant, la taupe, le renard et le cheval de Charlie Mackesy

L'enfant, la taupe, le renard et le cheval de Charlie Mackesy (Les Arènes, 126 pages, 2020)

Un livre où se mélange poésie, enfance et voie du cœur. 

Note : AAAAAAA