mercredi 21 février 2018

Je suis ... Etienne Dolet par Christine de Coninck

Je suis ... Etienne Dolet par Christine de Coninck (Jacques André éditeur, 94 pages, 2013)

Incipit :
Soit tôt ou tard ce corps deviendra cendre
  Demain, en ce 3 août 1546, je fêterai mon trente-septième anniversaire.
  Demain, je fêterai la Saint-Étienne, mon saint-patron lapidé pour sa foi et sur de fausses accusations.
  Je m'appelle Étienne Dolet, et demain je vais mourir.
Un livre court, plutôt scolaire, sous la forme d'un portrait du type j'ai fais ceci, j'ai étudié cela ... qui suis-je ? Sauf que là dès le départ on sait qui c'est. Comme il s'agit d'un Orléanais, parmi les multiples raisons de m'intéresser à son cas (il est aussi libre penseur), je l'ai choisi parmi de nombreuses personnalités qu'offre cette collection. Il y a aussi dans celle-ci le portrait de Jean Zay par exemple et comme j'ai inscrit ma fille à ce lycée cela crée des attaches. Donc voici le portrait d'un imprimeur, un précoce, un haut potentiel, dans un environnement assez hostile pour ceux qui souhaitaient penser et s'exprimer librement. Pour quelques mots il sera conduit au bûcher ... mais il a pu éditer des auteurs importants comme Érasme et Rabelais. C'est vrai qu'avec Wikipédia ces opuscules peuvent sembler inutiles, mais l'auteur a un réel talent pour présenter ce personnage singulier et de toute façon je suis pour le livre écrit, na ! Bref, je vais peut-être me laisser tenter par d'autres portraits comme ceux de Louise Michel, Rosa Parks ou encore Simone Weil (la philosophe). Le temps de passer un coup de fil à Dieu afin qu'il m'octroie deux ou trois vies, pour être sûr de pouvoir lire tout ce que j'ai encore envie de lire voire de reprendre des études. Un beau portrait contre les dogmatismes, l'intégrisme, l'oppression et la bêtise (Trèèèès vaste sujet).

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire