jeudi 1 mars 2018

Jean Zay, un républicain de François Marlin

Jean Zay, un républicain de François Marlin (Infime Éditions, 208 pages, 2015)

Incipit :
Si l'on devait choisir une date pour marquer l'entrée de Jean Zay dans la carrière politique, celle du lundi 28 décembre 1931 s'imposerait sans doute. Ce soir-là, le déjà «vieux» militant du Parti Radical se transforma en jeune candidat aux élections législatives.
Ce 28 décembre 1931 donc, le Comité républicain radical et radical-socialiste d'Orléans désigna Jean Zay comme son candidat pour les élections législatives d'avril 1932 dans la Première circonscription d'Orléans.
Il ne s'agit pas vraiment d'une biographie qui a par ailleurs déjà été rédigée et qui est citée dans cet ouvrage mais plus d'une focalisation sur Jean Zay et sa carrière politique au niveau local, dans le Loiret. Un focus politique avant-guerre qui a vu Jean Zay s'implanter, s'opposer, subir des attaques "légitimes" et d'autres, principalement de l'extrême-droite d'une virulence et d'un antisémitisme total et en cela conforme à sa destinée qui l'a vu être abattu lâchement par des miliciens, affidés de Pétain. Un homme courageux aux idées nobles comme la République (Droits de l'Homme, Laïcité, Démocratie) et qui a été reconnu par beaucoup pour ses qualités, son intelligence et sa culture. Bien qu'admis tardivement au Panthéon, il est peu connu, alors qu'il a fait beaucoup pour l'école et l'égalité, par exemple l'allongement à 14 ans de l'école obligatoire. Il a aussi instauré le sport (ce qui n'a pas convaincu ma fille ...) au sein de l'enseignement. Une figure importante pour la culture, le savoir pour tous. Un livre qui m'a aussi intéressé pour l'histoire politique locale, et sa presse quotidienne régionale de l'époque. J'ai commandé un de ses ouvrages très bien noté : Souvenirs et solitude, ses écrits lorsqu'il était prisonnier.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire