lundi 5 mars 2018

La loge noire de Jean-Pierre Croquet

La loge noire de Jean-Pierre Croquet (Archipel, 320 pages, 2017)

Incipit :
Vendredi 3 avril 1914
— Croyez-vous en l’existence du mal ?
La question posée par lord Henry Halifax étonna sir Charles James.
La conversation avait roulé comme à l’habitude. Confortablement assis dans les bergères de cuir brun de la bibliothèque d’un hôtel particulier du quartier de Mayfair, à Londres, les deux pairs du royaume avaient échangé des commentaires sur le comportement des responsables du ministère de la Marine. Par la grande fenêtre, les lueurs du crépuscule filtraient au travers des fins rideaux ourlés de chintz, s’harmonisant avec la couleur dorée du vieil alcool qu’ils dégustaient.
Je pensais me régaler avec cet autre ouvrage de type thriller ésotérique (et sa couverture gothique) mais c'est un peu trop souvent tiré par les cheveux ou expédié rapidement, bon pourquoi pas, cela donne un côté pulp si l'on ne s'attache pas trop à la crédibilité, avec l'avantage d'avoir un rythme soutenu et une aventure à 300 à l'heure. Ce qui m'avait pourtant attiré était la présence dans ce thriller d'Aleister Crowley et de Conan Doyle, avec aussi un côté Jack l'éventreur (alors en fait pas vraiment ...). Cela part un peu dans tous les sens mais je reconnais à l'auteur d'avoir su magner plusieurs thématiques (magie noire, espionnage, la deuxième guerre mondiale avec Winston Churchill, la franc-maçonnerie) et d'en faire un mélange mouvementé ... mais un peu déçu quand même sur le style ou certains passages trop elliptiques ou la caricature trop poussée de certains personnages (Par exemple : le super intendant ...). Bon allez je ne me suis pas trop ennuyé quand  même !

Note : AA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire