dimanche 3 juin 2018

Le complot de l'Aube Dorée de Jean-Luc Aubarbier

Le complot de l'Aube Dorée de Jean-Luc Aubarbier (City Éditions, 304 pages 2018)

Incipit :
Prologue 1

Près de Ptolemaïde, Nord de la Grèce, printemps 2001
Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec avaient abandonné leur véhicule sur une aire de stationnement, en bordure de forêt, quelques kilomètres après la petite ville de Ptolémaïde. Ils étaient équipés pour la marche, de gros souliers et de vêtements épais censés les protéger d’une pluie printanière qui ne s’annonçait toujours pas. Au fur et à mesure qu’ils avançaient dans la montagne, le soleil s’entêtait à montrer une ardeur toute méditerranéenne.
—    Je n’en peux plus, dit la jeune femme en jetant son sac à dos sur le sol.
Il émit un bruit métallique en entrechoquant les nombreux instruments de fouilles qu’il contenait. Marjolaine entreprit de retirer son pull bleu-marine qu’elle noua autour de sa taille, après avoir recoiffé ses longs cheveux noirs d’un geste élégant de la main.

A nouveau deux récits en parallèle, un qui se passe à l'époque de Jack l'éventreur, avec en héro Conan Doyle ou encore Oscar Wilde, et un autre plus actuel qui tourne autour de l'Aube Dorée, héritiers d'une tradition d'extrême droite. Un livre très plaisant, où j'ai un peu moins appris que dans son précédent mais qui retranscrit l'époque victorienne dans le quartier de Whitechapel pour mettre en scène la chasse à Jack l'éventreur, en créant un lien avec la montée des extrêmes à notre époque. Bon je n'en dit pas plus !! Un thriller distrayant, j'ai passé un bon moment.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire