samedi 23 juin 2018

Plaidoyer pour la fraternité d'Abdennour Bidar

Utopia 2015
Plaidoyer pour la fraternité d'Abdennour Bidar (Albin Michel, 107 pages, 2017)

Incipit :
 Frères et sœurs humains de tous bords et e toutes origines.
 Je vous écrit cette longue lettre, ce Plaidoyer, pour vous parler de l'urgence d’œuvrer  tous ensemble à quelque chose de très simple, de très beau et de très difficile à la fois : la fraternité. La fraternité tout court, et pas seulement la fraternité de tel sang ou de telle religion.
 Un livre clair, lucide, essentiel. Juste après les attentats de Charlie Hebdo, l'auteur a fait un constat sur la dérive terroriste, l'a analysé à sa manière et propose une piste pour que tous ensemble on fasse société. Il ne met pas sous le tapis que les musulmans doivent s'impliquer et se sentir concerné (mettant en défaut ces faux naïfs qui proclament que les attentats n'ont rien à voir avec l'Islam) tout autant que le reste de la société française qui pour une faible part met tous les musulmans dans le même sac ou ceux qui ignorent tout du fait religieux. Bon l'auteur est plus argumenté que cela mais vous avez l'idée. En tant que philosophe il s'interroge sur la notion de fraternité et explique en quelle manière celle-ci devrait être en première position de la devise française, ce qui donnerait Fraternité, Liberté, Égalité, mais outre ces aspects que d'aucuns pourraient trouver de cosmétique, il va plus loin, incluant une prise de conscience, un réveil, l'appel à l'organisation de l'Islam de France et à une orientation de l'éducation plus sur des valeurs fraternelles. En cela il rejoint une partie des idées développées dans Libérons nous ! ce qui forme bien un tout cohérent. Je ne connais pas plus que ça l'auteur mais je suis particulièrement d'accord avec les propositions énoncées (dont le résumé en 10 points à partir de la page 95), à tout le moins cela mérite réflexion, discussion et débats. Il rappelle en cela la règle d'or humaniste (p. 77) et à un réchauffement spirituel de la planète (p. 85). C'est pas gagné quand même mais comme le dit Pierre Rabhi avec sa légende amérindienne sur le colibri, chacun doit faire sa part.

Pour un monde meilleur !

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire