samedi 7 juillet 2018

Le Marchand de livres maudits de Marcello Simoni

Le Marchand de livres maudits de Marcello Simoni  (Pocket, 448 pages, 2015)

Incipit :
An du Seigneur 1205. Mercredi des Cendres.
Des rafales d’un vent glacial fouettaient l’abbaye de Saint-Michel-de-la-Cluse, faisant pénétrer entre ses murs une odeur de résine et de feuilles sèches. Elles annonçaient l’arrivée d’une tempête.
L’office du soir n’était pas encore terminé lorsque le père Vivïen de Narbonne décida de sortir du monastère. Incommodé par les émanations d’encens et le vacillement des chandelles, il passa le portail d’entrée et arpenta la cour enneigée. Le crépuscule étouffait les derniers quartiers de lumière diurne.
Oui, je sais, encore un thriller ésotérique. Bon j'aime bien. Cela me détend. Celui-là, je l'ai lu sans réelle passion. J'ai eu un peu de mal à m'intéresser à cette course-poursuite. Le contexte historique semble plutôt bien rendu, un bon point, et il y a quelques surprises vers la fin, mais globalement, cela m'a moins passionné que ceux lu récemment. Peut-être la chaleur estivale y est pour quelque chose. Avec l'atonie d'une mouche sur laquelle se serait acharné un psychotique armé d'une batte qualité professionnelle, je n'avais vraisemblablement pas l'énergie à quoi que ce soit. Cela m'a tout de même distrait du boulot et autres billevesées. L'intrigue est assez classique et peut rappeler le Macguffin cher à Hitchcock qu'il a par exemple utilisé dans La mort aux trousses. Je sais pas, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose. Bref. Je vais essayer de me trouver un autre auteur.

Note : AA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire