lundi 22 octobre 2018

Hypercapitalisme de Tim Kasser et Larry Gonick

Fuck U 1%
Hypercapitalisme. L'économie moderne, ses valeurs ET COMMENT CHANGER TOUT CA de Tim Kasser et Larry Gonick (Seuil Delcourt, 240 pages, 2018)

Un grand livre d'économie, comment elle fonctionne, ses principes sous-jacents. En quelques planches d'une clarté limpide cet ouvrage déconstruit les rouages du capitalisme et de son excroissance démoniaque et cancéreuse, l'hypercapitalisme. Il permet de comprendre pourquoi Bruno Le Maire dit n'importe quoi, qu'il le dit avec un sourire béat, de celui du croyant qui ne réfléchit plus depuis longtemps, et pourquoi les multinationales, la finance etc. n'ont pas à cœur le bien du monde, c'est même exactement l'inverse. Ce livre a même l'outrecuidance d'expliquer ce qu'il est possible de faire concrètement pour lutter contre, tout en vous permettant de redonner du sens à votre vie :
  • l'achat réfléchi
  • le boycott
  • les monnaies complémentaires (et la relocalisation de l'économie)
  • la simplicité volontaire
  • le partage
  • bibliothèques (livres, graines, outils etc) et la banque de temps
  • les communautés intentionnelles
  • le transport en commun, le vélo (et la trottinette ?)
  •  Ce qu'il est même possible de faire au niveau de l'entreprise
  • etc.
Ayant des lectures aussi nocives, j'ai finalement opté, comme lecture suivante, pour Walden d'Henry David Thoreau (Non, je n'ai pas déjà laissé tombé la philo, je lis en parallèle Le banquet de Platon) C'est vous dire la dangerosité de ce livre et des idées qu'il véhicule ... Je vous en recommande donc chaudement et passionnément la lecture. Dès que possible. Un livre éclairant qui redonne foi en l'humain. Viva El Frugalisismo ! soyez vigilant, résistez ! Caute !!!!!!!

Imagine, the girls around town assemble
The traveler’s son they come askin’
Where he came from
‘Cause they’ve watched him
Washing his face near the pond
A curious boy and they wonder
Where he came from 
 Tamino - Indigo Night

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire