mardi 6 novembre 2018

Lettre à Ménécée d'Épicure

Lettre à Ménécée d'Épicure(Hatier, 95 pages, 2017)

Incipit:
Quand on est jeune, il ne faut pas attendre pour philosopher et quand on est vieux, on ne doit pas se lasser de la philosophie, car personne n'est trop jeune ni trop vieux pour prendre soin de son âme. Dire qu'il est trop tôt ou trop tard pour faire de la philosophie, cela revient à dire que l'heure d'être heureux n'est pas venue encore ou qu'elle a déjà passé.
Une entrée en matière qui m'a convaincue que j'étais sur la bonne voie no matter what ! En quelques pages toute la sagesse antique d’Épicure. Les 2500 années qui ont suivies, pffft, vacuité. En fait la lettre ne fait que quelques pages ! Tout le reste est une analyse critique. Ceci étant dit, il y a les points essentiels de la philosophie d’Épicure, mais faut pratiquer, pas que lire ou faire des cocottes en papier avec les pages.J'ai lu cette lettre car elle était citée dans plusieurs ouvrages et il est bon parfois d'aller boire à la source même.

Note : AAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire