lundi 20 mai 2019

Harry Potter and the Order of the Phoenix by J. K. Rowling

I've got the blues ...
Harry Potter and the Order of the Phoenix by J. K. Rowling (Scholastic Press, 896 pages, 2003)

Incipit :
                                 Dudley Demented


The hottest day of the summer so far was drawing to a close and a drowsy silence lay over the large, square houses of Privet Drive. Cars that were usually gleaming stood dusty in their drives and lawns that were once emerald green lay parched and yellowing; the use of hosepipes had been banned due to drought. Deprived of their usual car-washing and lawn-mowing pursuits, the inhabitants of Privet Drive had retreated into the shade of their cool houses, windows thrown wide in the hope of tempting in a nonexistent breeze. The only person left outdoors was a teenage boy who was lying flat on his back in a flower bed outside number four.


Je crois que c'est le plus long de la saga, le plus lourd, d'autant que je l'ai reçu en édition américaine, relié, cousue, dos toilé et illustré par Mary Grandpre. J'aime beaucoup les différents dessins, cela donne un cachet supplémentaire. Le papier est aussi de très bonne qualité. C'est le seul volume en édition américaine que j'ai, et à ce titre cela me chagrine, car, comme je l'ai appris récemment, il a été traduit en américain, donc des mots ou expressions ont été changées (Argh), je n'ai donc pas lu l'édition d'origine, fut-il en anglais, vu que c'est le dialecte américain et non le dialecte british. Pas grave la House Edition est anglaise, je le relirais à cette occasion, quand cela paraîtra. Bon là l'histoire s'assombrit pas mal. Mais quel plaisir à relire tout de même, que d'émotions. Et aussi de redécouvrir la saga quasiment d'une traite, cela donne une autre impression, une plus grande profondeur, et puis il est plus facile de faire des liens avec les volumes précédents, je n'ai pas trop eu le temps de tout oublier. Bon voilà je n'ai rien dit d'intéressant, je ne me sens pas inspiré ce soir, et puis il y a tant de choses qui ont déjà été dites sur Harry Potter ! Ah si, j'ai apprécié me remémorer tout de même le combat final, dans un genre de labyrinthe magique. Épique ! Bon je pense entamer la suite rapidement. En édition anglaise cette fois. Depuis 15 jours j'ai une correspondante New-Yorkaise très sympathique qui adore Harry Potter. Donc à notre prochain échange sur Skype nous allons nous lire des passages, elle en français et moi en anglais et on corrigera notre accent. Eh oui Harry me sert à tout, papier mouchoir, allumer le feu de la cheminée, lecture en langues diverses, cocottes en papier, caler une armoire etc.

“It is our choices, Harry, that show what we truly are, far more than our abilities.” 
Albus Percival Wulfric Brian Dumbledore in Harry Potter and the Chamber of Secrets

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAA puissance 230

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire