vendredi 31 mai 2019

Le retour du Jeune Prince d'A.G. Roemmers

I'm a poor lonesome cowboy ...
Le retour du Jeune Prince d'A.G. Roemmers (City Edition, 176 pages, 2019)

Incipit :
Chapitre premier
Je roulais seul dans mon automobile sur une route de Patagonie (une terre qui, dit-on, tiendrait son nom d'une tribu indigène aux pieds immenses) quand j'aperçus un objet  l'aspect singulier sur le bas-côté.

Il y a un lien évident avec Le petit Prince. Qui n'est plus petit, mais jeune. C’est un conte, écrit comme tel, qui est dans le prolongement de l’œuvre de Saint-Exupéry. Prétexte à proposer une réflexion dans l’air du temps, et qui ne déparerait pas dans le rayon Développement Personnel ou dans une librairie chrétienne. Même si j’ai toujours un peu de mal avec une relative pauvreté littéraire, les messages de bonne conscience, teintés d’une certaine naïveté, qui me rappelle Paulo Coelho, ou l’auteur de la Grande Vie (Christian Bobin), cet ouvrage propose une réflexion sur la vie, qu’il est possible certes de lire dans de très nombreux autres ouvrages, mais qui répond je pense à un besoin de nos sociétés individualistes, alors pourquoi pas celui-là en relation avec Le Petit Prince ? Maintenant cela n’atteint pas la portée poétique de l’original, indissociable de ses illustrations. Un peu trop léger à mon goût, quoiqu'un peu de positivité ne fait pas de mal non plus, mais d'un autre côté lire la philosophie classique, les stoïques ou des réflexions plus poussées sur le bonheur comme dans Happy vous apportera bien plus, selon moi. Mais l'un n'exclut pas l'autre.

La vie, ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. Sénèque

Note : AA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire