samedi 19 octobre 2019

The Mysterious Benedict Society and The perilous journey by Trenton Lee Stewart

Ohé les gars de la marine !
The Mysterious Benedict Society and The perilous journey by Trenton Lee Stewart (Little, Brown Books for Young Readers, 464 pages, 2009)

Incipit :
On a bright September morning, when most children his age were in school fretting over fractions and decimal points, a boy named Reynie Muldoon was walking down a dusty road.

Le volume deux de la saga. Cela me permet de patienter pour le volume 4 de la Passe-miroir. C'est vraiment de la bonne littérature jeunesse, de l'aventure, des personnages attachants, des moments périlleux, des moments de pure émotion. Le méchant est bien méchant mais pas trop, pour ne pas générer d'attaque cérébrale chez les moins de 12 ans (ni chez moi d'ailleurs). Le méchant s'est échappé à la fin du tome 1, The Mysterious Benedict Society, et là il revient, encore plus méchant. Pourquoi ? PARCE QUE. Mais les quatre compères ne se laissent pas faire, ils suivent un parcours d'énigme, style rally, et chacun aura sa part, l'union fait la force !!! Une fin haletante ! J'adore !!! Alors que je patauge dans le dernier Millenium (The Girl who lived twice), une bouse immonde, un étron stellaire, je souffre à chaque chapitre tellement c'est chiant, même l'anglais ne me motive pas suffisamment. Il est fort quand même ce Lagercrantz, pour atteindre un tel niveau de nullité, je lui reconnais même du génie dans ce domaine. Hé bien ce livre jeunesse, à côté, est une perle rare. C'est même indécent de le comparer à Lagercrantz. Cela fait trois semaines que je m'inflige Lagercrantz alors que ce volume 2 de La société mystérieuse Bénédicte, je l'ai dévoré en quelques jours. Y'a pas photo comme on dit chez les jeunes de moins de 20 ans. Enfin, les jeunes de moins de 20 ans des années 80. J'attends le volume 3 avec impatience. Dire qu'il me reste Millenium à finir. Courage ...

Note : AAAAAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire