lundi 20 avril 2020

Où atterrir ? de Bruno Latour

Où atterrir ? Comment s'orienter en politique de Bruno Latour (La découverte, 156 pages, 2017)

Incipit :
Cet essai n'a pas d'autre but que de saisir l'occasion de l'élection de Donald Trump, le 11 novembre 2016.
Un livre qui présente de manière claire, argumentée, sourcée, les trois phénomènes majeurs récents qui ont chamboulé la politique et qui redéfinissent notre avenir, pour peu que nous en prenions conscience et que la politique s'en saisisse. L'auteur analyse clairement ce qu'il se passe et comment les fractures idéologiques ont été modifiés et que malgré leur obsolescence reconnues par les politiques autant que par les médias restent sur le même axe d'analyse ce qui fait qu'on n'y comprend plus rien. L'élection de Trump a permis de clairement définir le nouvel axe (au point où l'auteur le ... remercie). Dans le sens de Trump c'est celui du déni, de ressources infinis, de la consommation à outrance. Qui sert ceux qui sont conscient qu'une planète est insuffisante pour tous et qu'il va y avoir de la perte. Mais, estiment-ils, pas pour eux. Et donc de l'autre côté de cet axe, celui de la raison, de la prise en compte de la biosphère, de l'ensemble des êtres qui l'habitent, qui forme un tout, le Terrestre. Ce que Philippe Descola explique parfaitement (Par exemple le podcast sur la pandémie, mais vous pouvez en trouver plein d'autres sur France Culture). Cela fait écho à Mark Alizart Le coup d'état climatique, ou encore à François Roddier La thermodynamique de l'évolution, ou encore à Yuval Noah Harari 21 lessons for the 21st century. Voir également le site de Bruno Latour. Ce livre propose les fondations d'une société post-pandémie, une nouvelle possibilité de mise en place de la politique Gauche/Droite mais autour d'un nouvel axe. C'est fondamental pour que la politique retrouve son rôle, qu'enfin tout le monde comprenne et s'y retrouve, et ne pas laisser les plus malins, les plus riches, mener leur programme funeste (Y compris Bill Gates qui se repeint en chevalier blanc, avec une hagiographie Netflix, mais qui a quand même quelques journalistes pour y voir un peu plus clair, comme ici et ici, qui ne donne que 50 millions alors que le fondateur de Twitter 1 milliards. Au regard de la fortune colossale de Bill Gates (105 milliards en 2019),  il s'agit bien d'une opération communication ... à petit budget). Revenons à ce livre. Un livre fondateur, à lire absolument. Comme les autres ouvrages de Bruno Latour et ceux de Descola.

Note : Il s'agir de sauver la planète, alors ... note infinie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire