dimanche 26 juillet 2020

Un été avec Homère de Sylvain Tesson

Un été avec Homère de Sylvain Tesson (Des Equateurs parallèles, 252 pages, 2018)

Incipit :
Ce fut un honneur, un bonheur, d'enregistrer Un été avec Homère.
Une lecture d'été lue en plein Limousin, dans une roulotte isolée, parfois au frais au petit matin, devant la vallée boisée, le soleil irisant frôlant les cimes des montagnes de l'autre côté.J'ai lu récemment L'Odyssée, cela tombait bien, car ce n'était pas prévu, il s'agit d'un livre de mon épouse, que je lui ai emprunté quelques jours, tant je pensais que ce livre était en adéquation avec ce lieu, en superposition avec mon voyage personnel. Il est tout aussi vrai que La Montagne Magique, roman que je lis actuellement, s'y prête tout autant. J'ai alors alterné. Il s'agit ici d'une lecture personnelle de l'Iliade et de l'Odyssée, retranscription des chroniques radiophoniques de l'auteur. Comme a dit ou pourrait dire Sylvain Tesson, rien de nouveau sous le soleil, Homère, que ce dernier ait inventé, retranscrit, ou adapté des mythes de tradition orale, décrit le monde humain, ses contradictions, ses passions, ses aspirations, le tout dans un esprit grec que l'auteur semble regretter. C'est vrai l'auteur laisse transpirer ses vues, ses paradoxes et parfois ses simplifications. Car je ne pense pas qu'il ait fallu attendre les monothéismes pour la promesse d'au-delà, l'Egypte avec le livre des morts, ou le valhalla de la mythologie nordique promettaient un au-delà où il était possible d'y trouver une bonne vie voire une meilleure, mythe de l'Eden retrouvé. Mais peu importe, j'aime bien Sylvain Tesson, car j'y retrouve mes propres interrogations. Et cette lecture est tout simplement passionnante. Au point où je vais peut-être lire L'Iliade. Beaucoup de thématique sont abordées et démontrent la richesse incroyable qui transpire de l’œuvre d'Homère. Et Sylvain Tesson y imprime ses affects, son vécu, ses impressions, et laisse percevoir quelques références intéressantes, comme Mircea Eliade, Hannah Arendt et bien d'autres. Donc cet été avec Homère est une réussite. Bien écrit, source de réflexions, et ces vers ramassés où, en quelques mots, tant de choses sont dites.

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire