dimanche 13 septembre 2020

Consolation de la philosophie de Boèce

Consolation de la philosophie de Boèce (Rivages poche, 236 pages, 2020)

Incipit :

 Moi qui jadis composais des poèmes ardents et enjoués

 Mes pleurs hélas ! me vouent à de mornes mélopées.

Je ne me rappelle plus comment je suis tombé sur cet ouvrage. J'ai du le noter comme référence suite à une lecture je suppose. La vie qui entoure cet ouvrage est étonnante. Boèce est en prison, torturé, sans que cela soit clairement évoqué dans l'ouvrage même, et il trouve le moyen de rédiger ce texte et de le faire sortir de prison. La préface, excellente, explique bien tout cela, ainsi que cet ouvrage n'ai pas eu l'hommage mérité puisque son auteur finalement s'affranchit de Dieu pour se consoler de sa mauvaise Fortune. Car après une vie flamboyante il se retrouve condamné à mort. Incompréhension. Qu'a-t-il fait de mal ? N'a-t-il pas été un citoyen engagé, couvert de louange, faisant le bien, s’appuyant sur la raison etc. ? Alors il trouve cela injuste, injuste que les gens bons (oui, pas drôle) soient punis et les méchants s'en sortent. Mais il se base sur l'immortalité de l'âme (Comme dans L'Utopie), donc une punition dans l'au-delà, le mal au regard de l'éternité est toujours punie, à défaut de l'être sur terre. Mouais. Il y a une logique au moins. En tout cas le dialogue avec Dame Philosophie est de haute tenue, argument, déduction etc. comme dans La Docte Ignorance, et il rédige cela qu'avec sa mémoire, utilisant tout son savoir, le mettant peut-être pour la première fois en pratique. Quelle leçon de lucidité devant la mort imminente. Quelle sagesse ! Comme pour les stoïques pour qui la mort n'est rien. Comme pour Harry Potter (Écouter La mort de la mort) il est dans l'acceptation de sa finitude et c'est cette même mort qui lui fait atteindre un sommet qu'il n'aurait peut-être pas atteint sinon. Je m'étonne toujours de tomber sur ce genre d'ouvrages dont je n'avais jamais entendu parler il y a encore quelques mois. Je m'interroge sur le système éducatif ...

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire