samedi 31 octobre 2020

Ainsi parlait Zarathoustra de Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra de Friedrich Nietzsche (Livre de poche, 409 pages,  2020)

Incipit :

Quand Zarathoustra eut atteint l'âge de trente ans, il quitta son pays natal et le lac de son pays et alla dans les montagnes.

Quel livre étonnant. Étonnant par son inventivité, sa poésie, sa profondeur, sa flamboyance, ses aphorismes stupéfiants de beauté et de sens abyssal. J'avoue ne pas avoir tout saisi. Cela secoue de lire Nietzsche. Cela fait d'ailleurs du bien. Un livre riche qu'il me faudra relire. Des propos rafraîchissants en ces moments de pandémie, de suprématisme, de terrorisme, de communautarisme, de séparatisme. Nietzsche serait stupéfait de cet Islam radical funeste, totalitaire dont les représentants sont d'une bêtise confondante rare. Quelques farfelus au Pakistan, devant l'ambassade de France, voulait même que leur pays jetent une bombe nucléaire sur la France. A cause de ... quelques dessins. Rien que cela. Raser un pays parce qu'on se sent offusqué ? Des femmes, des enfants ... tout le monde. Même des musulmans (6 millions). Ce musulman pakistanais ne perçoit même pas l'imbécilité de ses propos. Contraire au Coran qui spécifie bien que tuer un musulman est le pire des crimes (Cela n'a pas sauvé Ahmed Merabet). Vision totalitaire et nazifiante. A cette aune on peut raser la planète, tout un chacun peut toujours être offusqué de quelque chose. Le respect brandit comme une épée pour tuer l'Autre. Mais de quel respect parle-ton ? C'est confondant de bêtise, d'ignorance. Il y a 200 religions dans le monde, croire que la sienne prévaut sur celle des autres et tuer en son nom ? Quel manque de maturité, quel manque de sagesse, quel manque de dépassement de soi. Le surhomme Nietzschéen, c'est pas gagné ... Sont pas près de se dépasser eux-mêmes les terroristes ... Man muss noch Chaos in sich haben, um einen tanzenden Stern gebären zu können. Méditez là dessus les intégristes ... Heureusement qu'il y a des musulmans pour la laïcité et pour une lecture plus actuelle. Vive la liberté d'expression !!! Au fait avez-vous remarqué dans ce livre de Nietzsche ? Il y a un aigle (Ravenclaw), un serpent (Slytherin) et ... un lion (Gryffindor). Ne manque que le blaireau ... Oui bon Harry Potter est en moi, je n'y peux rien !

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire