jeudi 8 octobre 2020

second manifeste convivialiste d'Internationale convivialiste

 second manifeste convivialiste Pour un monde post-néolibéral d'Internationale convivialiste (Actes Sud, 142 pages, février 2020)

Incipit :

Un peu partout dans les pays les plus riches, la jeunesse commence à se mobiliser pour exiger que les États et les grandes entreprises se décident enfin à lutter réellement contre le réchauffement climatique et contre la dégradation irréversible de l'environnement naturel.

Un constat juste de l'état du monde, un manifeste qui propose un substrat de société convainquant (Cinq piliers). En revanche la feuille de route pour y arriver me laisse perplexe, elle est limité à des mouvements d'indignation comme #Metoo, ou avec une vision moraliste étriquée, le 'name and shame', dont on peut douter de son efficacité au regard des personnes qui sont bien au delà de toute morale, ou encore de porter un badge AH (page 102), je ne sais si cet affichage dérisoire dans un monde parcellaire et polarisé aura le moindre effet également, ou le souhait , au moins dans un premier temps, d'être "récupéré" par des mouvements politiques. Le film d'Al Gore (An inconvenient truth), presque 15 ans déjà, les documentaires comme Demain, tout cela est nécessaire, très bien, mais il faudra bien plus pour un réel changement. Excellent bibliographie où j'y retrouve, pour ainsi dire sans surprise, Philippe Descola et Bruno Latour. A une époque où des guignols dangereux comme Bolsonaro ou Donald J Trump sont élus, je ne vois pas de réel espoir se profiler à l'horizon. Je crains que les ouvrages sur l'autre débile Trump soient plus vendus que ce manifeste pourtant si essentiel pour notre avenir. Ce qui ne veut pas dire ne pas essayer. Donc lisez ce livre, faites en part autour de vous, engagez-vous, soutenez ! Yeehaaa !

Note : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire