dimanche 8 novembre 2020

Culture Numérique de Dominique Cardon

 Culture Numérique de Dominique Cardon (SciencesPo Les Presses, 432 pages, 2019)

Incipit :

L'entrée du numérique dans nos sociétés est souvent comparée aux grandes ruptures technologiques provoquées par l'invention de la machine à vapeur ou de l'électricité au cours des révolutions industrielles.
Une compilations des cours de l'auteur à Sciences Po, accessible à tous et c'est là son tour de force. Même si par mon métier j'ai plus d'affinités sur le sujet qu'une personne n'ayant aucune connaissance sur ce thème. L'importance d'une culture numérique, étant donné que c'est la société dans laquelle on vit et donc la comprendre, me semble essentiel pour comprendre les enjeux, les inquiétudes, les contraintes, les possibilités et être un citoyen/citoyenne éclairé. Chaque article est cours et va à l'essentiel et chaque article est accompagné d'excellentes références soit de livres (sociologie, études, réflexions), soit de conférences (TED par exemple), soit d'articles fondateurs (Celui de 1936 de Turing ou de 1998 de Brin et Page, le pagerank de Google), bref une mine d'informations même si ces articles fondateurs je les connaissais. Quelques erreurs de typographie, ce qui est un peu dommage. Et, horreur, encore cette confusion entre programmateur et programmeur (p. 395) que je m'amusais à pointer dans de nombreux ouvrages. Un programmateur travaille à la radio ou se trouve dans une machine à laver, alors que le programmeur est le codeur, le développeur de programmes. Rien à voir. Trouver cette confusion dans ce genre d'ouvrage, de culture numérique, je le rappelle, fait un peu mal quand même. Bon c'est tout de même contrebalancé par la qualité des articles et le spectre large des points adressés. Je regrette qu'il y ait si peu sur le e-learning, sur l'Art numérique (le deep dreaming inversant le Machine Learning, cf. DeepDream, et Deep Dream Generator), ou une référence à Snowden (Par exemple l'excellent No place to hide de Glenn Greenwald) mais globalement du bon ouvrage. Devrais être lu par tout le monde. Car cela parle aussi du citoyen et de l'usage des big data avec l'opendata comme dans les sites nosdeputes.fr ou ParisData. Ils rappellent aussi l'usage de CookieViz (de la CNIL) qui permet de connaitre la manière dont vous êtres traqués.

Note : AAAAAAAAAAAA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire