dimanche 8 novembre 2020

Le proto-fasciste Donad Trump viré

 Donald J. Trump (SORE LOSER) viré 

Despicable man. Indecent guy in chief

Enfin le dictateur aux petits pieds, le sexiste (tweet, documentaires), raciste (tweets, mur Mexique, propos sur les pays shithole), escroc (Trump University [Commision sénatoriale], évasions fiscales [l'analyse de ses comptes]), menteur compulsif (tweets, il triche y compris au Golf !!), corrompu/corrupteur, égocentrique, déstabilisateur du monde (fermeture d'ambassade, mépris des Palestiniens etc.), sociopathe (cf. le portrait par sa nièce, Too much and never enough de Mary L. Trump), impoli (tweets, conférences), grossier (tweet, conférences, débats), complice de meurtre dans sa gestion du COVID9, mal éduqué, insultant, méprisant, irrespectueux des lois (y compris protocole de la Maison Blanche), mauvais perdant, traitre à sa propre nation (Collusions avec la Russie avérée mais la lâcheté et l'idéologie crasse des Républicains l'a protégé), anti-démocrate, mettant en péril les piliers de base comme la séparation des pouvoirs (judiciaire etc), attaquant les médias systématiquement, populiste au vocabulaire limité, enfin il dégage. C'est un soulagement. Le monde ne peut que s'en porter mieux. Car avec les Bolsonaro, Boris Johnson, Erdoğan, PoutineOrbán, Kim Jong-un franchement cela devient inquiétant. Sans parler de Fox News (aka Fake News) et du journalisme partisan qui n'a quasiment plus aucune éthique. Un système qui est devenu mafieux et funeste. Pas surprenant que le RN soit supporter d'un tel individu.

 Avec Kamala Harris on retourne à une politique intelligente, décente et compétente au moins !

Chandan Khanna / AFP

Aucun commentaire:

Publier un commentaire