jeudi 10 décembre 2020

Forward the Foundation by Isaac Asimov

 Forward the Foundation by Isaac Asimov (Batnam Books, 480 pages, 1994)

Incipit

“I tell you again, Hari,” said Yugo Amaryl, “that your friend Demerzel is in deep trouble.” He emphasized the word “friend” very lightly and with an unmistakable air of distaste.

Toujours dans le Cycle de Fondation, là c'est l'épisode 2 en fait. Mais je préfère avoir lu la trilogie initiale (Tomes 3,4,5) en premier et lire cette préquelle après alors qu'habituellement je préfère lire tout dans l'ordre. Car on en apprends beaucoup sur Hari Seldon et surtout sur la psychohistoire et j'ai apprécié que ce soit encore un mystère pour moi lors du tome 3. Ce tome est aussi le plus triste, la fin pour plusieurs personnages clés auxquels on fini par s'attacher. Il y a toujours plusieurs fils narratifs et c'est toujours aussi addictif. Je crois que c'est dans The Master Algorithm qu'ils parlent de la psychohistoire pour dire que ce n'est pas possible car les individus ne se comportent pas comme des molécules de gaz donc les lois sur les grands nombres, etc. ne marchent pas car les humains sont des chaos de niveau 2 c'est-à-dire qu'ils réagissent, prennent en compte les données et changent leur comportement alors qu'une molécule de gaz ben non. Mais il y a pire, dans le livre Chaos and Fractals de Feldman, il y a tout 'simplement' les comportements chaotiques de règles pourtant déterministes. Bref la psychohistoire c'est séduisant mais peu probable. Néanmoins Asimov arrive à rendre crédible cette idée, qui s'approche de la régression et qui dans les 'prédictions' de cette dernière attribue une probabilité de confiance dans la prédiction (Voir Super crunchers de Ian Ayres) et comme dans In the plex, des algorithmes arrivent à extraire d'une multitudes phénoménales de données des informations étonnantes. Alors je me dit que la psychohistoire a tout de même ses chances mais peut-être pas sur des milliers d'années ... Bon. Bref ce cycle est passionnant. Je suis dans le tome 6 actuellement ...

Note : AAAAAAAAAAAAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire