mercredi 7 juillet 2021

L'Oasis Eternelle de Luis Montero Manglano

 L'Oasis Eternelle de Luis Montero Manglano (Actes Sud, 672 pages, 2020)

Incipit :

Mon père était un bon conteur.

Un suite dans la ligne du premier tome La Table du Roi Salomon. Et là on voyage, au Mali, entre légendes, mythes, quête plein de rebondissements (Mêe rocambolesque parfois). Et l'approfondissement des relations entre les différents personnages. Avec en filigrane ce père disparu trop tôt, les relations d'amour contrarié, et des personnages secondaires toujours aussi intriguant comme Enigma. Avec ce goût pour les plot-twist plus ou moins imprévisibles. De l'aventure à la Bob Morane, à la Indiana Jones mais sans que cela réduit à cela, il est toujours délicat de comparer. Cela garde tout de même sa spécificité et j'imagine sans peine une série télé en trois saisons, une par livre. Encore un tome dévoré rapidement tant je ne pouvais le lâcher. Il tombait peut-être aussi à point nommé, qui sait ?

Note : AAAAAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire